Des agriculteurs, des éleveurs et des pêcheurs mieux rémunérés

Au Togo, l’agriculture contribue à hauteur d’environ 38 % du PIB national et emploie au moins 2/3 de la population active. Pourtant, plus de la moitié des producteurs vit sous le seuil de pauvreté et les 3/4 des familles connaissent au moins une période de pénurie dans l’année et des problèmes de malnutrition persistent. Si les conditions agroécologiques du Togo permettent la culture de la plupart des produits vivriers, le secteur agricole recèle d’énormes potentialités encore inexploitées.

Sur certaines activités, les surplus de production ne trouvent pas suffisamment de débouchés commerciaux et les pertes post récolte restent conséquentes. Aussi, la faible valorisation des produits locaux et une importante concurrence des produits alimentaires de substitution importés constituent un frein au développement des productions locales.

 

L’action

Ce projet porte sur la promotion de l’économie locale par l’amélioration de la mise en marché des produits agricoles locaux et le portage de la dynamique du consommer local par des collectivités territoriales de la région Maritime, au Togo.  Il vise plus particulièrement à stimuler l’économie locale de la collectivité de Yoto à travers le développement des activités agricoles et agroalimentaires, le renforcement de la consommation locale et la diversification des sources de financement des communes.

Ce projet se caractérise par son approche axée sur l’appui en aval des filières agricoles. Il prévoit la mise en œuvre d’une série d’actions innovantes, à la recherche de débouchés commerciaux pour les organisations de producteurs agricoles et agroalimentaires locales, par la mise en œuvre d’actions de communication sur le droit à l’alimentation, le portage d’un plaidoyer en faveur de la commande institutionnelle auprès des autorités, et par la mise en place d’un partenariat pilote avec la collectivité locale de Yoto afin de mettre en exergue le développement économique territoriale à travers la valorisation des produits locaux.

Le projet va donc permettre de

  • Stimuler l’économie locale de la région Maritime au Togo à travers l’implication des communes dans la valorisation des produits agricoles du territoire,
  • Accompagner les groupements agricoles afin d’orienter leur production aux nouvelles tendances alimentaires et les inscrire dans une logique de micro-entrepreneuriat rural,
  • Favoriser l’accès, la disponibilité et la stabilité des produits agricoles locaux sur les marchés,
  • Impliquer les collectivités locales dans la promotion du consommer local et renforcer les capacités de la commune de Tabligbo en lien avec les enjeux de développement durable,
  • Mener des études et recherches sur les aliments locaux et secteurs économiques connexes.

 

Les indicateurs clefs et impacts

  • Soutien à 10 organisations de producteurs de produits vivriers, 3 organisations de transformateurs de produits vivriers (manioc, patate douce à peau orange), 20 éleveurs de volailles et de petits ruminants, coopératives de pêcheurs, organisations de producteurs de maraîchage,
  • Les rendements des producteurs agricoles (agriculteurs, maraîchers, éleveurs et pêcheurs) sont améliorés et les pratiques agroécologiques répondent aux nouvelles tendances alimentaires,
  • Les producteurs et transformateurs agricoles ont un meilleur accès aux marchés, la disponibilité et la stabilité des produits alimentaires sont améliorées,
  • Les collectivités locales s’impliquent dans la promotion des produits agricoles et les capacités de maîtrise d’ouvrage de la commune de Tabligbo sont renforcées,
  • Des documents de recherche sur les aliments locaux sont élaborés et diffusés.

Partenaires Locaux du projet :

  • Togo

    • OADEL (Organisation pour l’Alimentation et le Développement Local)

      L’Organisation pour l'Alimentation et le Développement Local a été créée en 2003. Membre de la Fédération des ONG au Togo et du Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo, elle agit en faveur de la promotion du droit des populations à l’alimentation par le biais de la consommation des produits agricoles locaux transformés. Elle intervient principalement dans la région de Lomé et en région Maritime.

      Ses domaines d'intervention sont : l'éducation des populations au droit à l’alimentation et à la nutrition ; la promotion et la mise en œuvre de nouvelles approches à la réalisation du droit à l’alimentation ; la lutte contre les politiques et les pratiques défavorables à la concrétisation du droit à l’alimentation ; la promotion de l’agriculture familiale durable et la souveraineté alimentaire à travers la consommation locale

    • CONGAT / ICB
      Le Conseil Gestion Appui aux Territoires / Initiatives des Collectivités pour la Bonne gouvernance, créé en 1987, a pour mission est de contribuer à un développement durable à travers un appui-conseil participatif et inclusif en gouvernance locale, en alternatives innovantes d’accès aux services de santé et en économie locale.