1130 producteurs et productrices bénéficiaires  

L’économie péruvienne enregistre une croissance économique importante depuis 20 ans, cependant les bénéfices n’ont pas été également distribués : la richesse créée a été concentrée vers une minorité de la population et vers Lima, et même si on commence à voir la formation d’un classe moyenne, une grande partie de la population est exclue de la répartition de la richesse, notamment les habitants des zones rurales. Les municipalités d’Ocongate, Ccatca et Andahuaylillas, dans la région de Cusco, sont des cas exemplaires des contradictions et du potentiel du pays. La zone est exposée aux risques liés aux changements climatiques, aux catastrophes naturelles, ainsi qu’aux conflits sociaux et environnementaux liés à la contamination des sols et de l’eau provoquée par l’extraction des matières premières. Acting For Life agit dont pour soutenir un modèle de développement diversifié, alternatif et durable.

L’Action

Acting for Life travaille depuis 6 ans dans la région de Cusco pour dynamiser l’économie locale. Les résultats pour les producteurs de la région sont positifs. Ce nouveau projet de deux ans vise à consolider les actions menées et les pérenniser afin de favoriser le développement d’une agriculture durable sur tout le territoire. Il s’agit de favoriser la construction de territoires productifs agroécologiques dans les municipalités d’Ocongate, Ccatca et Andahuaylillas à travers la structuration et la consolidation de filières stratégiques. Le projet s’articule autour de 4 axes d’intervention : 

  • Production : assistance technico-productive pour les filières stratégiques lait et cochon d’inde (affinage qualitatif et différentiation de produits) et création de nouvelles filières de pommes de terre natives bio et champignons. Le projet assurera une prise en compte croissante des enjeux environnementaux : élargissement des mesures de réduction d’impact, transition progressive de la production vers l’agroécologie et le bio, introduction d’éléments de l’économie circulaire pour une meilleure gestion des déchets de production et production d’engrais organiques.
  • Commercialisation : une entreprise sur le modèle de l’économie sociale et solidaire, associant CCAIJO et un groupe pilote de producteurs sera créée. Le projet appuiera sa structuration (business plan et stratégie de marketing), ainsi que la promotion de la marque territoriale « D’Ausangate », créée à la fin du projet antérieur, pour valoriser et commercialiser les produits locaux à valeur ajoutée.
  • Incidence politique : renforcement des organisations de producteurs pour leur permettre de participer aux espaces de concertation, à la gouvernance territoriale ; promotion et appui aux politiques de développement de l’agroécologie.
  • Accès au crédit : sera créé un fonds pour l’innovation technologique et pour garantir l’accès aux crédits aux entreprises familiales.           

Le projet va permettre de

  • Assurer une meilleure prise en compte des enjeux environnementaux dans le développement économique du territoire.
  • Améliorer  la qualité, productivité et rentabilité des produits locaux.
  • Augmenter les revenus des entreprises familiales : lait 5 %, produits laitiers 10 %, cochon d’inde 15 %.
  • Ouvrir de nouveaux débouchés commerciaux et augmenter le revenu généré par l’entreprise ESS et la marque « D’Ausangate ».
  • Redistribuer de manière équitable au profit des producteurs les bénéfices issus des produits à valeur ajoutée et commercialisés sous la marque « D’Ausangate ».

Les indicateurs clefs et impacts

  •  490 entreprises familiales productrices de lait, 18 productrices de fromage et produits laitiers, 240 éleveuses de cochon d’inde, 50 productrices de champignons et 20 de pommes de terre natives bio, ainsi que 10 gestionnaires de restaurants sont accompagnés dans leur transition vers une agriculture durable.  
  • 50 entreprises familiales accèdent au crédit pour l’innovation technologique productive.
  • 10 associations de producteurs sont renforcées pour participer aux espaces de concertation locale.

Partenaires Locaux du projet :

  • Pérou

    • Asociación Jesús Obrero (CCAIJO)
      Asociación Jesús Obrero est une œuvre sociale des jésuites du Pérou qui, depuis plus de 40 ans, travaille pour l’amélioration des conditions de vie des habitants du secteur rural du département de Quispicanchi, dans la région de Cusco. Cette organisation travaille sur les problématiques de développement économique, de nutrition, de logement, d’éducation, de préservation de l’environnement et de gouvernance locale.