50 hectares du marais de Zapatosa restaurés et conservés

Le marais de Zapatosa, situé au nord de la Colombie, est une zone humide riche en biodiversité. Il offre de nombreux services aux communautés locales, car il constitue à la fois une réserve de ressources naturelles pour la consommation mais permet également d’amortir les crues du fleuve Magdalena (principal fleuve de Colombie). Ce marais subit de fortes dégradations causées par le changement climatique et les pressions externes, comme l’élevage intensif ou la déforestation. Les répercussions sur la sécurité alimentaire et les conditions de vie de la population sont importantes.

L’Action

Pour y remédier, Acting For Life, avec la Fundación Alma, spécialiste de la gestion durable des zones humides, œuvrent à la restauration écologique dans trois municipalités du département du César. Les actions mises en œuvre sont basées sur la nature : reforestation, systèmes agroforestiers familiaux pour la sécurité alimentaire, reconstitution de refuges pour la faune et la flore et une gouvernance basée sur les cycles naturels.

Le projet va permettre

  • La restauration et conservation écologique de 50 hectares de bords du marais de Zapatosa contribuant au rétablissement de services écosystémiques pour les populations : bois, espèces de faune et de flore pour la consommation, refuges de poissons lors de la saison des pluies ;
  • La consolidation d’économies complémentaires à la pêche via le renforcement des systèmes agroforestiers de 50 familles, une analyse participative des potentialités du territoire pour la diversification de son économie, ainsi que l’amélioration des canaux de commercialisation de la pêche ;
  • Gouvernance : renforcement des accords pour une gestion durable du socio-écosystème du marais de Zapatosa.

Les indicateurs clefs et impacts

  • 50 hectares de la Cienaga de Zapatosa sont restaurés et conservées selon les accords définis avec les organisations locales,
  • 14 nouveaux systèmes agroforestiers familiaux pour la sécurité alimentaire mis en place et 50 déjà établis et préservés permettent de réduire la pression sur l’écosystème,
  • Au moins une initiative d’économie complémentaire à la pêche est lancée (projet productif basé sur les potentialités du territoire),
  • 1 plan de gestion communautaire du marais de Zapatosa est mis en place à l’échelle d’une des trois zones d’intervention du projet,
  • Ce projet bénéficiera directement à 50 familles, soit 600 personnes, à travers les systèmes agroforestiers créés et préservés et le développement d’économies alternatives à la pêche. Les actions de restauration écologique bénéficieront à l’ensemble de la population des trois districts où le projet aura lieu.

Partenaires Locaux du projet :

  • Colombie

    • Fundación Alma

      La Fundación Alma est une organisation qui œuvre en faveur de la protection et la préservation des ressources naturelles. Avec plus de 30 ans d’intervention, elle s’est spécialisée dans la gestion durable de zones humides, notamment dans le bassin versant du fleuve Magdalena dans le nord de la Colombie.