800 producteurs soutenus, 130 000 consommateurs impactés

Au Bénin, la faible valorisation des produits locaux, la forte concurrence des produits importés et la croissance rapide des villes induisent un changement de la demande alimentaire. Les consommateurs urbains veulent des produits de qualité, bien présentés, et dont le prix peut concurrencer les produits importés. Aussi, les Organisations Paysannes demandent à être accompagnées pour gagner en reconnaissance et en pouvoir de négociation auprès des acheteurs, notamment institutionnels. Acting for Life appuie donc la professionnalisation des producteurs et transformateurs de fruits et légumes depuis la production jusqu’à la commercialisation afin qu’ils puissent accéder à de nouveaux débouchés urbains et augmenter leurs parts de marché.

L’Action

Ce projet innovant a pour origine la volonté commune d’Acting for Life et du groupe Servair (entreprise de restauration aérienne et collective, en France et en Afrique) de soutenir les familles paysannes par l’accès à de nouveaux marchés. Acting for Life a identifié un groupement de producteurs dans le sud du Bénin : AMAP Bénin, une Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne, qui produit et commercialise des fruits, légumes et jus certifiés bio SPG (Système Participatif de Garantie – une assurance qualité certifiée par les producteurs et les consommateurs locaux). Pour soutenir les familles paysannes d’AMAP Bénin, AFL participe à la création d’un partenariat durable entre l’organisation de producteurs et  Servair Bénin qui fournit des repas à un large réseau de la restauration collective dans la capitale.

Au Bénin et ailleurs en Afrique de l’Ouest, Acting For Life compte sur le développement de la commande de produits agricoles locaux par les institutions publiques et privées pour assurer aux familles paysannes de meilleures conditions de vie.

Le projet va permettre de

  • Augmenter la production et garantir la disponibilité des produits d’AMAP Bénin grâce à de nouveaux équipements agricoles, des formations sur la production agro-écologique et sur les normes de sécurité sanitaire,
  • Améliorer la capacité de négociation et de contractualisation des producteurs de l’AMAP afin de leur assurer de meilleurs revenus,
  • Impliquer les acheteurs dans la commande de produits bio et locaux afin d’assurer des débouchés commerciaux équitables et durables pour les producteurs,
  • Sensibiliser la population urbaine avec des événements promotionnels tels que des « apéros bios » à Cotonou pour promouvoir les produits sains et locaux.

Les indicateurs clefs et impacts

  • La filière fruits et légumes au Bénin se professionnalise et de nouveaux emplois durables sont créés,
  •  Au moins 6 tonnes de fruits et légumes sont commercialisés chaque semaine en circuit-court et le chiffre d’affaires de l’AMAP double,
  • L’AMAP est en mesure de respecter le cahier des charges de l’entreprise Servair et contractualise avec des nouveaux acheteurs,
  • Les consommateurs urbains ont un meilleur accès aux produits bio, locaux et sains.

Découvrez le projet en vidéo :

Partenaires Locaux du projet :

  • Bénin

    • AMAP Bénin
      Cette Association pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne/Biologique, créé en novembre 2008, dispose du statut coopératif, regroupe 250 producteurs sur 40 ha, et ne vend qu’en circuits courts : 300 paniers de fruits et légumes par semaine soit 3 tonnes. Une AMAP est une association qui met directement en relation agriculteurs et consommateurs : système d’économie solidaire via les circuits courts. Ce système permet de soutenir les agriculteurs locaux en préfinançant leur récolte et aux consommateurs de déguster des produits de saison, issus d’une agriculture de proximité, dans le respect de la nature et de l’environnement.
    • Hortitechs Développement
      Hortitechs Développement est une ONG béninoise créée en 2005 a pour objectifs :
      • favoriser l’adoption de technologies agricoles appropriées capables de rendre l’agriculture et l’horticulture moins dépendante des aléas climatiques telles que l’irrigation privée, etc.,
      • vulgariser les bonnes pratiques agricoles et techniques de production sur la production des fruits, des légumes et des fleurs,
      • faire adopter de nouvelles alternatives de production agro biologiques respectueuse de l’environnement telles que l’agriculture intégrée, l’horticulture biologique, etc.,
      • contribuer à la création de conditions favorables à l’émergence d’entreprises horticoles familiales compétitives et à la proposition de l’agriculture urbaine et périurbaine.