600 producteurs de fruits, 15 000 bouteilles de jus de fruits naturels

Avec 6 millions d’habitants, le Togo connaît une croissance démographique de 2,84 % par an, qui influe sur les besoins en alimentation, de protection des ressources naturelles, de santé et d’emploi. Malgré la disponibilité relative des produits alimentaires, la population fait face à des carences nutritionnelles et à une forte pauvreté.

Si les conditions agroécologiques du Togo permettent la culture de la plupart des espèces fruitières tropicales de basse altitude, les surplus de production et les pertes post-récoltes, observés sur certaines activités (telle que la mangue), devraient trouver un débouché attractif grâce aux potentialités techniques de ce domaine. Mais la filière fruit manque très largement d’encadrement et de suivi par les structures techniques. Cette filière est ainsi caractérisée par la mévente et le pourrissement d’une bonne partie des récoltes par manque des moyens de conservation et de valorisation. Les fruits se retrouvent en abondance pendant une courte période de l’année (3 mois). Alors que la consommation de fruits est un enjeu de santé publique pour lutter contre la malnutrition, la filière subit fortement la concurrence des produits importés, notamment en milieu urbain.

L’ACTION

L’objectif général du projet est de renforcer l’accès des populations urbaines à une alimentation de qualité issue d’une agriculture locale familiale et durable tout en favorisant la sécurité alimentaire et le renforcement durable de la filière fruits à Sokodé au Togo.

Ce projet vise à valoriser les vergers familiaux et sécuriser la production, la transformation et la commercialisation de fruits et assurer l’accès des produits alimentaires de qualité aux consommateurs urbains, par des actions de sensibilisation et des partenariats publics-privés. L’autre objectif est de partager les connaissances acquises à travers un travail de capitalisation et de plaidoyer suite à des études et visites d’échanges.

LE PROJET VA PERMETTRE DE

  • organiser l’approvisionnement en fruits de qualité
  • rendre fonctionnelle une unité de transformation de fruits et de transformation de jus de fruits
  • soutenir les transformatrices de fruits dans la production et la mise en marché des produits à travers des partenariats publics-privés
  • sensibiliser les populations aux bonnes pratiques alimentaires liées à la consommation de produits locaux à base de fruits
  • mener un travail de capitalisation et de plaidoyer en faveur de la consommation de produits locaux

LES INDICATEURS CLEFS ET IMPACTS

  • 47 groupements de producteurs fruitiers soit + de 600 producteurs accompagnés
  • 20 femmes du groupement de transformatrices de Sokodé accompagnées
  • 15 000 bouteilles de jus de fruits naturels produites
  • 3 500 consommateurs bénéficiaires du projet, en particulier des élèves et mères de famille

Découvrir les photos de ce projet >>>

Partenaires Locaux du projet :

  • Togo

    • GRADSE (Groupe de Recherche-Action pour le Développement Socio-Économique)

      Le Groupe de Recherche-Action pour le Développement Socio-Économique, association togolaise créée en 1998, intervient dans les régions Centrale et Kara dans les domaines suivants : l’organisation des producteurs, l’agroécologie, la sécurité alimentaire et nutritionnelle, l’agriculture durable, la santé communautaire, la microfinance et les droits humains.